Une fenêtre est composée de plusieurs éléments qui ont leur propre nom. Pour pouvoir comprendre les professionnels et se faire comprendre, il est utile de connaitre le vocabulaire de base.

  • ouvrant : partie mobile de la fenêtre. Classiquement en France, les fenêtres des maisons ont 2 ouvrants. Les plus petites fenêtres ne présentent qu'un seul ouvrant qui fait en général toute la largeur de la fenêtre.
  • dormant : partie fixe de la fenêtre, c'est le châssis.
  • châssis : cadre de la fenêtre, fixe (sauf exception), destiné à recevoir un vitrage ou tout autre élément de remplissage.
  • clair de jour : partie visible du vitrage, c'est la surface par laquelle rentre la lumière. Plus le profilé du châssis est fin et plus le clair de jour sera important : il y aura davantage de luminosité.
  • crémone : quincaillerie interne permettant de fermer la fenêtre. Certaines crémones décoratives sont apparentes.
  • embrasure : espace libre dans l'épaisseur d'un mur pour recevoir une porte ou une fenêtre.
  • joints : garnitures de natures diverses utilisées pour réaliser l'étanchéité.
  • linteau : élément d'un mur soutenant la maçonnerie située au-dessus de l'ouverture, tel une poutre.
  • oscillo-battant : mécanisme d'une fenêtre permettant une ouverture en bascule sur dix à vingt centimètres.
  • paumelle : organe de rotation qui assure la liaison entre ouvrant et dormant.
  • profilé : élément constituant le châssis de la fenêtre, de section constante et de forme déterminée.

Pour obtenir plus de détails sur le vocabulaire technique, vous pouvez vous référer au site de l'Union de la Fenêtre PVC.