Le bruit est considéré comme le mal du XXIème siècle. Les médecins reconnaissent de plus en plus ses effets sur la santé (stress, insomnie, nervosité, angoisse, agressivité). Les nuisances sonores peuvent être conscientes (aéroport, voisinage, etc.) ou non (bruit de fond).

Les ouvertures sur l'extérieur que constituent les fenêtres sont des zones de passage privilégiées pour le bruit :

  • "là où l'air passe, le bruit passe" est le principe à retenir pour comprendre le phénomène et prévoir une bonne isolation acoustique
  • "le bruit est une onde qui se propage ou est absorbée par les matériaux" est le second principe

Des fenêtres qui laissent passer l'air, laisseront passer le bruit. Ce qui signifie aussi qu'un vitrage avec une excellente performance acoustique ne servira à pas grand chose si le châssis ou le caisson des volets laissent toujours librement passer l'air. Et il suffit d'un trou de quelques millimètres pour que la nuisance sonore se propage à l'intérieur de la maison...